Blog

uv-strahlen

Les effets des rayons U.V. sur notre peau

Les rayons U.V. agissent toujours même si l’intensité du soleil n’est pas tout le temps ressentie de la même façon. Le froid et les nuages induisent souvent en erreur sur l’intensité des rayons. Ainsi, même lorsque le ciel est couvert, jusqu’à 80 % des rayons traversent la couche nuageuse. Les surfaces claires telles que la neige, la glace, le sable, le béton ou l’eau réfléchissent les rayons U.V. et intensifient ainsi leurs effets.

Formes de rayons U.V. et leurs effets sur notre peau

Le rayonnement U.V. (rayons ultraviolets) se divise en rayons U.V.A., U.V.B. et U.V.C.

Les rayons U.V.A. (95 %) pénètrent dans les couches profondes de la peau et passent aussi à travers les vitres. Ils génèrent certes un bronzage superficiel immédiat, mais font aussi vieillir la peau et peuvent provoquer une allergie soudaine au soleil. Ils peuvent également endommager le patrimoine génétique des cellules cutanées et augmenter le risque de développer un cancer de la peau.

Les rayons U.V.B. (5 %) pénètrent dans l’épiderme mais ne passent pratiquement pas à travers les vitres. Le risque de dommages cellulaires et de développer un cancer de la peau sont également accrus avec les rayons U.V.B. On peut attraper un coup de soleil, y compris lorsque le bronzage est moins visible.

Les rayons U.V.C. sont absorbés par l'atmosphère et n’atteignent pas la surface de la terre.

L’intensité des rayons U.V. diffère selon le lieu

Dans les pays du sud ou en montagne, l’intensité des rayons U.V. est plus forte qu'à des latitudes et altitudes moyennes. A la montagne, les rayons U.V. sont plus intenses en raison de l’altitude. Ce phénomène est encore décuplé par la neige ou l’eau qui réfléchit jusqu’à 90 % des rayons UV, doublant presque leur intensité.

 

De novembre à février

En maoyenne l’intensité des rayons U.V. est faible et il n’est en principe pas nécessaire de se protéger. Une protection solaire est par contre absolument indispensable à la montagne.

 

En mars-avril

Avec le printemps qui arrive, les jours qui rallongent et le soleil qui fait son retour, on a tendance à sous-estimer l’intensité du rayonnement solaire. Au printemps, il faut impératif se protéger du soleil, y compris lorsque les températures restent fraîches.

 

De mai à août

Durant cette période, les rayons U.V. sont très intenses et il faut bien protéger la peau en portant des vêtements et en restant à l’ombre. Entre 11 H et 15 H, il est conseillé de réduire au minimum sa durée d’exposition au soleil.

 

En septembre-octobre

Comme au printemps, les faibles températures des mois automnaux induisent en erreur sur l’intensité du rayonnement U.V. Par beau temps, mieux vaut rester à l’ombre en milieu de journée.

Les effets du soleil

  • Avec les U.V.A., le bronzage est rapide et avec les U.V.B. il est progressif.
  • Un coup de soleil est une inflammation aiguë de la peau causée par une exposition excessive aux rayons U.V.B. Les premières rougeurs indiquent que la dose maximale d’U.V. absorbable par la peau a déjà été dépassée. Si le coup de soleil est douloureux ou que des cloques apparaissent, mieux vaut consulter un médecin et attendre que le coup de soleil ait complètement disparu pour s’exposer à nouveau au soleil.
  • L’irritation cutanée la plus fréquente est l’allergie au soleil. Elle touche très souvent les jeunes femmes et se présente sous la forme de petites cloques prurigineuses au niveau du cou, du décolleté, du dos et des avant-bras. Les symptômes apparaissent quelques heures après une exposition intense au soleil et disparaissent au bout de quelques jours.
  • Lésions oculaires : inflammations de la cornée (photokératite) et de la conjonctive (photoconjonctivite). A long terme, le cristallin de l’œil peut devenir opaque (cataracte).
  • Jusqu’à 90 % des signes visibles de vieillissement cutané peuvent être attribués aux effets néfastes de l’exposition au soleil.
  • Rupture des chaînes d’ADN. Il existe bien des mécanismes de réparation, mais ils ont leurs limites. Si les lésions dépassent les capacités de réparation de la peau, un cancer cutané peut se développer. Le cancer de la peau peut être provoqué par une exposition intense et fréquente aux U.V. Selon une étude de l’International Agency for Research on Cancer à Lyon, les pays comme la Croatie, la Biélorussie et la Suisse figurent en haut de la liste.

La bonne nouvelle : vous pouvez vous protéger !

 

Avec les produits JUST SUN CARE, vous pouvez prendre un bain de soleil en toute sérénité. Les produits JUST SUN CARE sont conformes à la recommandation de l’U.E. concernant l’efficacité des produits de protection solaire. Un système de filtrage des rayons U.V.A. et U.V.B. équilibré protège efficacement votre peau de l'action du soleil. Les extraits exclusifs d'edelweiss et de gentiane jaune offrent une protection cellulaire supplémentaire et hydratent votre peau.

MAJ 12/2019

PROFITEZ DU SOLEIL EN ÉTANT BIEN PROTÉGÉ(E) PAR LES SOINS SOLAIRES JUST:

nouveau
best-seller
Lait solaire IP50
SUN CARE Lait solaire IP 50
protection contre les effets des UV dans des...
38,90 €
nouveau
best-seller
Etui solaire IP30
SUN CARE Crème solaire IP 30
protège les zones exposées
30,50 €
Écrire un commentaire :
Veuillez saisir la série de nombres dans le champ de texte suivant.

Les champs suivis d'un * sont des champs obligatoires.

Nos produits vous intéressent?

Trouvez votre interlocutrice privilégiée dans la région.

Trouver une conseillère