Blog

Interview-Wechseljahre-Laun

Interview du pharmacien JUST : formes de traitements et alternatives végétales durant la ménopause

Monsieur Laun, vous allez nous parler aujourd’hui des troubles hormonaux qui touchent, tôt ou tard, chaque femme.

Oui. La ménopause est un processus naturel. Les symptômes classiques qui se manifestent entre 44 et 60 ans sont les suivants : bouffées de chaleur, transpiration, troubles cardiaques, insomnies, états dépressifs, irritabilité, anxiété, fatigue physique et psychique, troubles sexuels, urinaires, musculaires ou articulaires et sécheresse vaginale.

Les changements hormonaux peuvent avoir une influence considérable sur l’humeur. Ils peuvent être également difficiles à vivre pour la famille et les amis, car le moindre petit détail peut être soudainement source d’irritation et d’exaspération pour la femme concernée.

Que peuvent faire les femmes pour y remédier ?

Il existe des traitements hormonaux substitutifs (THS), c’est-à-dire l’apport d’hormones de synthèse, destinés à contrecarrer les symptômes causés par la chute du taux d’hormones, au moyen de préparations combinant œstrogènes et progestérone. Mais ces traitements peuvent avoir des effets secondaires notables et, par exemple, augmenter :

  • de 113 % le risque de faire une thrombose
  • de 41 % le risque de faire une attaque
  • de 29 % le risque de faire un infarctus
  • de 26 % le risque de contracter un cancer du sein

Existe-t-il d’autres formes de traitement qui n’ont pas d’effets secondaires ?

Les troubles psychiques tels que l’insomnie, les bouffées de chaleur et l’irritabilité peuvent être traités efficacement avec l’acupuncture. En phytothérapie, les remèdes à base de plantes ci-après sont appropriés :

  • cimicifuga (actée à grappes noires ou racine noire de serpent) : renferme des principes actifs similaires aux œstrogènes qui sont en mesure de prévenir l’ostéoporose (raréfaction osseuse), de protéger les vaisseaux de l’artériosclérose et d’avoir un effet positif au niveau émotionnel
  • houblon : léger effet œstrogène, apaisant
  • sauge: à boire tiède, efficace contre les accès de transpiration
  • ginseng : exerce un effet tonifiant
  • aubépine : en cas d’insuffisance cardiaque
  • millepertuis : effet équilibrant en cas de mauvaise humeur et de légères dépressions
  • achillée millefeuille : agit sur les organes pelviens
  • alchémille : effet relaxant et apaisant
  • mélisse et valériane : en cas d’insomnie et de nervosité
  • phyto-œstrogènes à base de soja et de trèfle violet

Quant à la thérapie avec les Fleurs de Bach, je recommande Mustard (moutarde) pour lutter contre les états dépressifs, Walnut (noyer) pour le changement de vie et Scleranthus (Scléranthe) contre le déchirement intérieur. Les sels de Schüssler sont également indiqués pour atténuer les troubles de la ménopause.
Calcium fluoratum n°1 (fluorure de calcium) pour les os. Magnesium phosphoricum n°7 (phosphate de magnésium) pour les nerfs. Ferrum phoshoricum n°3 (phosphate de fer) contre les bouffées de chaleur.

Auriez-vous des conseils pour celles qui souhaitent lutter contre les troubles de la ménopause sans recourir pour autant à une préparation ?

Réduire le surpoids : des œstrogènes actifs se forment dans le tissu adipeux. Le surpoids favorise par conséquent le cancer du sein ou de l’utérus. Eviter les graisses animales et préférer l’huile de poisson ou d’olive. Manger beaucoup de fruits et légumes. Consommer souvent des phyto-œstrogènes (remèdes à base de plantes). Réduire au minimum la consommation d’alcool et pratiquer une activité sportive régulière.

Et voici ce que je conseille pour se nourrir sainement pendant la ménopause :

  • avoir une alimentation variée et de bonne qualité, le choix et la combinaison des produits sont plus importants que la quantité
  • manger des céréales complètes et/ou des pommes de terre plusieurs fois par jour
  • manger 5 fruits et légumes par jour, crus ou cuits à la vapeur
  • manger du poisson 1 fois par semaine
  • consommer œufs et charcuterie avec modération
  • réduire les aliments gras
  • boire beaucoup d’eau
  • cuisiner de façon à préserver les aliments
  • consommer café et alcool avec modération
  • prendre le temps de manger.

Bon appétit !

Dernière question. Comment êtes-vous à disposition de la community JUST ?

Je me réjouis à l’idée de recevoir maintes questions et suggestions des fans de JUST. C’est avec plaisir que je partagerai avec la communité mon expérience en tant que @JUST-Hausapotheker.

MAJ 12/2019

Écrire un commentaire :
Veuillez saisir la série de nombres dans le champ de texte suivant.

Les champs suivis d'un * sont des champs obligatoires.

Nos produits vous intéressent?

Trouvez votre interlocutrice privilégiée dans la région.

Trouver une conseillère